English  |  Español  |  Français  |    |    | 
 
Dans cette page

Calendrier des réunions

Mécanisme d’Experts

Rapporteur spécial

Programme de bourses

Fonds

Déclaration

Décennie internationale

Groupes de travail


Séminaires

Documents

Publications

Autres liens
Instance permanente
Déclaration sur les droits des peuples autochtones

Nouveau Le Haut Commissaire pour les droits de l'homme accueille l'adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones par l’Assemblée générale le 13 septembre 2007 comme un triomphe pour la justice et la dignité humaine après plus de deux décennies de négociations entre les représentants des gouvernements et des peuples autochtones.

La Déclaration a été adoptée par une majorité de 143 états, 4 votes contre (Australie, Canada, Etats Unis et Nouvelle Zélande) et 11 abstentions (Azerbaijan, Bangladesh, Bhoutan, Burundi, Colombie, Georgie, Kenya, Nigeria, Fédération Russe, Samoa et Ukraine).

La Déclaration établit un cadre universel de normes minimales pour la survie, la dignité, le bien être et les droits des peuples autochtones du monde entier. La Déclaration adresse les droits collectifs et individuels; les droits culturels et l'identité; les droits à l'éducation, la santé, l'emploi, la langue ainsi que d'autres thèmes.

Elle proscrit la discrimination contre les peuples autochtones et promouvoie leur participation pleine et effective dans toutes les questions qui les concerne. Elle affirme leurs droits à rester distinctifs et à poursuivre leurs propres priorités dans le développement économique, social et culturel. La Déclaration encourage explicitement des relations harmonieuses et coopératives entre les Etats et les peuples autochones.


Etapes précédentes:

Le Président de l'Assemblée générale sélectionne un facilitateur pour la Déclaration sur les droits des peuples autochtones. (Lettre du Président de l'Assemblée générale aux Etats Membres, 6 juin 2007)

8ème Session ordinaire de la Conférence de l'Union Africaine

La Conférence de l'Union Africaine a adopté une décision (Assembly/AU/ Dec. 141 (VIII)) relative à la Déclaration sur les droits des peuples autochtones. Dans sa décision, la Conférence a décidé de maintenir une position commune lors des négociations sur l’amendement de la Déclaration et d’oeuvrer conjointement et de manière constructive, avec les autres Etats membres des Nations Unies, afin de trouver des solutions aux préoccupations des Etats africains dont les plus importantes sont: (a) définition des « peuples autochtones » ; (b) autodétermination; (c) droits de propriété des terres et des ressources; (d) maintien d’institutions politiques et économiques distinctes ; et (e) intégrité nationale et territoriale.

61ème session de l'Assemblé générale des Nations Unies

Le 28 novembre 2006, la Troisième Comission de l'Assemblée générale a adopté les amendements proposés par la Namibie, au nom du groupe des Etats africains (A/C.3/61/L.57/Rev.1) au projet de résolution sur la Déclaration sur les droits des peuples autochtones (L.18/Rev.1) par un vote de 82 en faveur, 67 contre et 25 abstentions. En adoptant les amendements, la Troisième Commission a décidé d'attendre pour examiner la Déclaration et d'achever l'examen avant la fin de la 61ème session de l'Assemblée générale.

Première session du Conseil pour les droits de l'homme

Le Conseil pour les droits de l'homme a adopté la Déclaration le 29 juin 2006 par le vote suivant: 30 en faveur, 2 contre et 12 abstentions.

Voir la résolution et déclaration.

 
 
Plan du site  Contactez-nous