English  |  Español  |  Français  |  Russian   |    | 
 
Historique

Domaines d’activités

Normes internationales
Documents
Revues de presse
Questions et réponses
Rapporteur spécial sur les personnes déplacées dans leur propre pays

Historique

En 1992, le Secrétaire général nommait, à la demande de la Commission des droits de l’homme, le premier Représentant chargé des personnes déplacées dans leur propre pays. En avril 2004,  la Commission demandait au Secrétaire général de créer un nouveau mécanisme afin de tirer utilement parti des travaux de l’ancien Représentant et d’appeler davantage l’attention sur les droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays. En conséquence, le Secrétaire général a nommé, en septembre 2004, Walter Kälin son nouveau Représentant pour les droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays. Le mandat du Représentant est appuyé par le Haut-Commissariat des droits de l’homme et compte sur le soutien du Bureau de la coordination des affaires humanitaires et du Projet de la Brookings Institution et de l’Université de Berne sur les déplacements internes, un projet indépendant de recherche et de plaidoyer dont le Représentant est codirecteur.

Mandat

Conformément à la résolution du Conseil des droits de l’homme n, le Représentant est chargé :

  1. de promouvoir de manière coordonnée la protection et le respect des droits de l’hommes des personnes déplacées dans leur propre pays ;
  2. de poursuivre et de consolider le dialogue avec les gouvernements, ainsi qu’avec les organisations non gouvernementales et les autres acteurs ;
  3. renforcer la réaction internationale aux déplacements internes ;
  4. intégrer les droits de l’homme de toutes les personnes déplacées dans leur propre pays dans l’ensemble du système des Nations Unies,

5) renforcer la coopération qui s’est instaurée entre le Représentant du Secrétaire général et les organismes des Nations Unies, notamment dans le cadre de la Commission de la consolidation de la paix, ainsi qu’avec d’autres organisations internationales et régionales, en particulier en participant aux travaux du Comité permanent interorganisations et de ses organes subsidiaires;

Il était également prié de consolider les travaux de son prédécesseur en matière de sensibilisation sur la question des droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays et de diffuser les Principes directeurs relatifs au déplacement des personnes à l’intérieur de leur propre pays (E.CN.4/1998/53/Add.2) au niveaux national, régional et international, d’effectuer des missions dans les pays, d’organiser des séminaires nationaux et régionaux, de soutenir le renforcement des capacités des organisations non gouvernementales et des autres institutions intéressées et de poursuivre les recherches sur l’élaboration des politiques.

Représentant du Secrétaire général pour les droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays

M. Walter Kälin est juriste et professeur de droit constitutionnel et international à la Faculté de droit de l’Université de Berne*. M. Kälin s’intéresse de près aux questions relatives aux personnes déplacées dans leur propre pays depuis plus d’une décennie, car il a présidé le comité d’experts en droit qui a élaboré les Principes directeurs relatifs au déplacement des personnes à l’intérieur de leur propre pays et a rédigé de nombreux ouvrages sur le sujet, notamment les Annotations aux Principes directeurs (American Society of International Law, Brookings-Bern Project on Internal Displacement, 2008, édition révisée).)

Outre sa charge de Représentant, M. Kälin a été membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies de 2003 à 2008. En 1991 et 1992, M. Kälin était le Rapporteur spécial de la Commission des droits de l’homme sur la situation des  droits de l’homme au Koweït sous occupation iraquienne.

 
Plan du site  Contactez-nous