English  |  Español  |  Français  |    |    | 
 
 
Programme de stage

Principes directeurs régissant le programme de stages

1. Les étudiants diplômés spécialisés dans les droits de l'homme ont la possibilité d'effectuer au Haut Commissariat aux droits de l'homme des stages dont l'objectif est de :

    a) Permettre aux stagiaires de mieux comprendre les questions relatives aux droits de l'homme et leur donner une idée des activités du Haut Commissariat aux droits de l'homme;

    b) Faire bénéficier les organes des Nations Unies s'occupant des droits de l'homme des services et de l'apport de jeunes étudiants brillants spécialisés dans un domaine en rapport avec leurs propres activités.

2. La relation entre l'Organisation et le stagiaire est fondée sur l'intérêt mutuel. Les stagiaires sont placés en fonction des besoins du Haut Commissariat et des domaines auxquels ils s'intéressent. Ils participent, entre autres, à la rédaction de rapports et à l'établissement de travaux de recherche, aident au service des réunions et à d'autres activités quotidiennes. Les stagiaires affectés au service des sessions annuelles de la Commission des droits de l'homme accomplissent diverses tâches consistant notamment à aider à établir les résumés des délibérations des réunions quotidiennes, à analyser les principales tendances des débats, à mettre à jour les listes d'orateurs et à rédiger les communiqués de presse quotidiens.

Qualifications requises

3. Les participants au programme de stages sont choisis parmi des candidats vivement recommandés par les établissements universitaires dont ils sont issus. Ils doivent être titulaires d'un diplôme dans un domaine en rapport avec les activités du Haut Commissariat (droit international, sciences politiques, histoire ou sciences sociales). La préférence sera donnée aux candidats qui, dans le cadre de leur spécialisation, ont aussi étudié les droits de l'homme. Les candidats doivent avoir une bonne maîtrise d'au moins deux des six langues officielles de l'Organisation des Nations Unies : l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français et le russe. Ils doivent aussi avoir des aptitudes à la rédaction en anglais ou en français. La connaissance d'autres langues officielles de l'Organisation sera un avantage.

Dates et durée du programme de stage

4. Le nombre maximum d'internes pouvant travailler au sein du Haut Commissariat en cours d'année est de 24. L'examen des candidatures a lieu deux fois par an : en novembre/décembre pour la période allant de janvier à juin et en mai/juin pour la période allant de juillet à décembre. Normalement, les stages durent trois mois au minimum et six mois au maximum. Le Haut Commissariat aux droits de l'homme dispense une formation aux candidats retenus dans le cadre des séances d'information organisées par le Coordonnateur du Programme. Y sont abordés les différents aspects du programme pour les droits de l'homme et des activités du Haut Commissariat aux droits de l'homme.

Conditions du stage

5. Conforméement à la législation suisse, les demandeurs d'asile ne sont pas autorisés à postuler pour un emploi ou un stage, qu'il soit rémunéré ou non. Cette législation s'applique également aux organisations internationales telles que l'OHCHR.

6. Les stagiaires ne sont pas rémunérés. Il incombe aux stagiaires ou aux organismes qui les parrainent d'obtenir les visas nécessaires. Les frais de voyage, de séjour et d'hébergement sont aussi à leur charge et ils s'occupent eux­mêmes des préparatifs de leur voyage. Les stagiaires qui le souhaitent peuvent obtenir des renseignements sur les hôtels et d'autres informations sur Genève auprès du Coordonnateur.

7. L'Organisation des Nations Unies décline toute responsabilité pour les dépenses occasionnées par un accident ou une maladie survenant lors d'un stage et les stagiaires doivent en conséquence être couverts par une assurance maladie.

8. Pendant leur stage à l'Office des Nations Unies à Genève, les stagiaires doivent travailler à plein temps au même titre que le personnel ordinaire de l'ONU et s'acquitter des tâches qui leur sont confiées. Ils ont les mêmes obligations que ledit personnel et doivent en particulier s'abstenir de divulguer toute information non publiée obtenue durant le stage ou de publier, sans l'autorisation de l'Organisation, un rapport ou un mémoire rédigé à partir d'informations obtenues au cours du stage. Ces obligations sont exposées dans les "Règles et conditions régissant le programme de stages de l'Organisation des Nations Unies" qu'ils doivent signer avant d'entamer le stage. Les stagiaires ne doivent pas s'attendre à obtenir à l'issue du stage un emploi dans le cadre du programme des Nations Unies pour les droits de l'homme. Il leur est interdit de postuler à un emploi à titre régulier à l'ONU durant le stage ou dans les six mois qui suivent celui­ci.

9. A la fin du stage, les stagiaires remplissent un questionnaire d'évaluation sur leurs activités et le remettent au Coordonnateur du programme de stages.

Procédure pour postuler

10. Les étudiants diplômés intéressés peuvent adresser leur demande au :

Coordonnateur du programme de stages
ONUG/OHCDH
CH­1211 Genève 10
Suisse

ou
Corrier éléctronique: internship@ohchr.org

    en y joignant :

    a) Une lettre indiquant les raisons de la candidature;
    (b) une formule de candidature dûment remplie;
    c) Une copie des diplômes universitaires ou la liste des cours qu'ils ont suivis;
    d) Un extrait des travaux de recherche qu'ils ont effectués.

11. Les dates de fermeture pour les applications sont le 30 avril pour le choix de mai/juin et le 31 octobre pour le choix de novembre/décembre.

12. Après un examen minutieux des documents présentés, les candidats qui auront été sélectionnés en seront informés. En raison du nombre important de candidatures, le Haut Commissariat n'est pas en mesure d'informer les candidats non-sélectionnés. Il leur est néanmoins possible de re-postuler pour les périodes suivantes.

Voir également les Règles régissant le programme de stages de l'organisation des Nations Unies

Plan du site  Contactez-nous